5e PEAC "Danser sa vie

Thumbnail

La classe de 5e5 du collège Europa est une classe à Projet dans le domaine des Arts et de la Culture, soutenue par la DAAC – Rectorat de Grenoble, la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et le Conseil départemental de la Drôme.

Les élèves : Hesna, Uugo, Imane, Youssef, Zayna, Abdelhac, Hugo, Marlon, Calil, Jules, Lucie, Chouayb, Enza, Célia, Selma, Ben Adrien, Manel, Eulalie, Cassie, logan, Léa, Othmen, Neda, Léa

L'Equipe pédagogique interdisciplinaire : Mme Audigier (Français), M. Monfraix (EPS), Mme Moulain (Documentaliste).

A partir de l'album Amélie grain de folie, de Agnès de Lestrade & Judith Gueyfier (Sarbacane), mener un travail d'exploration, de découverte et de création jalonné par des rencontres et des ateliers de pratique avec des artistes (littérature, cirque, danse) qui nous mènera jusqu'à la restitution dans le cadre du festival Môm'Danse en avril 2020.

La Cascade - Pôle national des arts du cirque (Bourg-Saint-Andéol) et les Cafés Littéraires de Montélimar sont nos structures culturelles porteuses.

Les artiste associés pour l'atelier artistique cirque de la Cascade : Héloïse Berthelot & Yassine.

Ci-dessous les comptes-rendus par ordre chronologique du plus récent au plus ancien.

*

Journée Danse au Pavillon Noir

Ballet Prejlocaj - Aix -en-Provence - Vendredi 11 octobre 2019

Atelier & Spectacle

Thumbnail

 

Le Pavillon Noir est un bâtiment magnifique, comment il est construit.

Une fois dans le studio j’avais l’impression d’être dans un film de danse avec les barres et les miroirs. On avait une super vue. On voyait Aix-en-Provence par les grandes baies vitrées.

 

L'Atelier avec la danseuse et DJ Lydia Carillo

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Elle nous donnait des mots de vocabulaire de la danse. Elle nous a montré et expliqué des mouvements qui nous ont permis de faire quelque chose.

J’ai aimé l’échauffement avec la danseuse où on apprenait plein de beaux mouvements.

On n’aurait pas pu créer notre chorégraphie à deux si on n’avait pas eu tout ce que Lydia nous a transmis. J’ai aimé inventer une chorégraphie avec Imane.

C’était bien de faire des choses à deux. On devait s’écouter. C’était évident pour nous. Ben, ça dépend avec qui on est. Si on a déjà une complicité ou si on se connaît pas, c’est un peu gênant. Mais on s’y est mis aussi. Et c’était bien.

 

On se sentait en dehors du collège comme si c’était un loisir. Il y avait des règles mais on se sentait libre dans nos mouvements.

J’ai l’impression d’avoir appris des choses, cette phrase (enchaînement de mouvements), mais vite.

 

Tout le monde dansait, même vous, les professeurs ! C’était surprenant de vous voir faire de la danse, vous rouler par terre !

 

Nous, ce qu’on avait fait au collège (la petite danse pour Judith Gueyfier) c’était rien par rapport à ce qu’on a réalisé ce jour-là. On n’aurait pas pu le faire sans l’apprendre. C’est tellement plus plein.

 

J’ai pensé, là, faut profiter parce qu’on en n’aura pas tout le temps des sorties comme ça !

 

 

La visite du Pavillon Noir avec Stéphane Ach

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Quand on a fait la visite, tout était noir à l’intérieur (les murs, les sols, même le plafond), mais c’était beau. Stéphane nous a montré le plan (très grand) d’un spectacle qui allait se faire et c’était très impressionnant toutes précisions partout et pour tout.

Avant, moi, je me disais c’est juste une danse et quand j’ai découvert tout ce qu’il y avait derrière c’est incroyable, énorme, tout le travail, les gens, les métiers.

C’est pour ça que les danseurs à la fin du spectacle, ils remercient les gens qui font la lumière, les décors, les habilleurs, tous ceux qui permettent que le spectacle ait lieu.

 

 

On a parlé du fait que les garçons étaient aussi danseurs que les filles. Stéphane nous a même raconté que avant (à la Renaissance) les filles, même, elles ne pouvaient pas danser, c’était les garçons qui faisaient les rôles de filles. Et après les gens ont décidé que c’était que les filles. Et maintenant c’est les deux.

 

Dans l’escalier, tous les noms écrits, ça fait comme dans les films, un générique.

 

 

Le spectacle "Les 4 Saisons" (Extraits) Angelin Prejlocaj/Vivaldi - Ballet Prejlocaj Junior

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Pendant le spectacle, moi, j’ai reconnu la phrase chorégraphique qu’on avait appris le matin avec Lydia !

J’avais repéré le marquage au sol, comme dans la salle de répétition avant.

On voyait les danseurs entrer et sortir dans les coulisses, un petit bout comme si on pouvait pas les voir. Ils étaient très musclés. Et rapide. Et ils savaient toute la chorégraphie par cœur.

Les éclairages étaient impressionnants.

La musique était en rapport avec la danse et ça m’a plu. La musique, c’est les 4 saisons de Vivaldi.

Il y a des moments qui faisaient rire.

Il y avait des jeux de séduction.

Quand il n’y avait pas de musique ça faisait un effet triste.

Il avait des moments, des mouvements, bizarres, drôles.

J’étais surpris qu’ils saluent plusieurs fois. Je savais pas.

 

Atelier parents-enfants avec Judith Gueyfier

Festival des Cafés Littéraires

Nougaterie Soubeyran - Samedi matin 5 octobre 2019

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail

 

Thumbnail
Thumbnail
Fichier
Fichier
Auteur : cmoulain
Publié le 16/10/2019
Modifié le 17/10/2019